jeudi 3 septembre 2015

Mostar en Bosnie


J'ai, comme tout le monde, beaucoup entendu parler de Mostar et de la Bosnie Herzégovine à la radio dans les années 90, les années à l'université.
Avant de partir en Croatie, je n'avais pas vraiment regardé la carte, je n'avais pas vu que cette ville était à moins de 150 km de notre gîte. Une journée, la curiosité nous a poussé à quitter cette côte paradisiaque pour aller s'enfoncer dans la montagne et vers ce lieu chargé en histoire.
Nous avons essayé de comprendre cette guerre, de l'expliquer un peu aux enfants en traversant des villages encore très marqués, en passant devant des panneaux indiquant qu'il restait encore des mines au sol.
Nous avons trouvé une ville presque orientale où les appels de la prière des mosquées sont suivies de très près par les cloches des églises catholiques. Nous avons vu un très beau centre ancien, le pont mythique qui jouxtent des quartiers où de très nombreux bâtiments sont encore criblés de balles, et les murs encore troués par les mortiers.
Les enfants ont été un peu chamboulés, nous aussi. Mais en vacances, il n'y a pas que la mer et les glaces, il y a aussi la vie des gens. Puisque nous sommes allés là-bas, nous avons essayé de comprendre un peu et de voir tous les côtés de ce monde.











2 commentaires:

Albe a dit…

Ah, ça me fait très très envie ! Je suis passée par là-bas avant la guerre, un peu trop rapidement, et j'y pense depuis un moment.

Fabienne a dit…

Ce n'est parfois pas si mal de voir les choses avec cette réalité aussi ! Et puis pour les enfants un peu de petites "secousses" leur permet aussi de voir ces choses, que le monde n'est pas fait que à l'aune de leur consumérisme de plus en plus poussé (dit la maman et belle-maman de 3 ados, qui lutte contre cela). Tes photos sont superbes !