samedi 31 mai 2014

Jeudi et le colibri


Je n'ai que très peu de temps en ce moment pour bidouiller.... Jeudi, j'ai fait la poussière (la faute aux hormones ?). Alors puisque ce sont les couleurs de la maison qui me nourrissent, j'ai pris quelques photos de temps à autres.





En plus du tricot en cours pour l'hiver profond et de mon pyjama rose rayé rose, je vous laisse ici la légende du colibri. Elle est racontée par Pierre Rabhi.

Un jour, dit la légende, il y eut un immense incendie de forêt. Tous les animaux terrifiés, atterrés, observaient impuissants le désastre. Seul le petit colibri s’activait, allant chercher quelques gouttes avec son bec pour les jeter sur le feu. Après un moment, le tatou, agacé par cette agitation dérisoire, lui dit : « Colibri ! Tu n’es pas fou ? Ce n’est pas avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu ! »
Et le colibri lui répondit :« Je le sais, mais je fais ma part. »

Alors que je réfléchis depuis quelques temps sur cette histoire, j'ai récemment trouvé sur une brocante une gravure de colibris... Et je vous assure, je ne me suis aperçue de ce hasard (qui n'en est bien sûr pas un) que quelques jours plus tard !


2 commentaires:

Take heart a dit…

C'est bon ce fluo dans la tête !

Clo V a dit…

C'est beau toutes ces couleurs ! Et ton tricot pour l'hiver profond est très prometteur...