samedi 18 mai 2013

hasard ?

Je me tourne vers la patiente
et je m'ouvre à ses plaintes, à ses peurs, à ses pleurs,
ses espoirs, ses désirs, ses échecs, ses plaisirs
je me fonds dans son air, son couplet, sa ballade, son chant solo montant du choeur des femmes.

C'est fou comme le quotidien peut apporter un sacré lot de surprises, dans les deux sens d'ailleurs... J'étais en train de lire les cent dernières pages de ce livre passionnant quand j'apprends lors d'un contrôle de routine que j'ai une mauvaise grosseur nichée dans un mauvais endroit. D'un seul coup, j'étais dans le livre. Comme j'ai eu très peur cette semaine, ce sont les personnages du livre qui m'ont accompagnée et qui m'ont aidée. J'en ai souri en allant voir le chirurgien, car en l'ayant en face de moi, je pensais surtout à ce que Karma dirait à sa place.
Bon, c'est pas grave, il me restera un "ovaire symbolique".
Tout ça pour dire que je vous conseille vivement ce livre de Martin Winckler qui est débordant d'humanité.


4 commentaires:

nata a dit…

Pour le livre, ok je vais aller le chercher je ne l'ai pas encore lu. Et pour toi, j'envoie de l'énergie. Tu es au repos du coup ?

Zimbo a dit…

j'ai pas osé envoyé de message, mais du coup, j'ai beaucoup pensé à toi !
bises

la Marette a dit…

Je t'envoie plein de courage...
Tu te fais opérer ? Si tu es hospitalisée sur Clermont, je peux te faire une petite visite amicale si ça te dis...
Bises

Anonyme a dit…

oh ma douce, je suis sur que tout va bien se passer. De nos jours on guérit beaucoup de choses . Tu vas t'en remettre. Je pense fort à toi !

Une lectrice anonyme de Toulouse qui adore ton blog.

Muriel
videaumuriel@orange.fr