jeudi 4 mars 2010

la libellule


Le mobile est grand, très grand.
Mais il n'est pas trop chargé, il respire.
Les ronds virevoltent avec les courants d'air, mais ils sont bien attachés, ensemble. Ils ne s'égarent pas.
Au milieu, ou plutôt sur le côté, une libellule, rouge parce que c'est sa couleur préférée.
Elle s'amuse et elle danse avec les ronds. Elle aussi est solidement attachée au milieu des tourbillons. Elle ne se perdra pas.

Papiers japonais.



4 commentaires:

Mrs Winkle a dit…

on ne t'arrête plus !
pescaille et libellule on en redemande !

Zimbo a dit…

j'adore les mobiles, le tien est siouperbe !

nata a dit…

Oh c'est beau !

zelapin a dit…

tu assembles avec autant de réussite les papiers et les tissus japonais!
tu as mis du papier fort ou juste les papier l'un contre l'autre?

(d'ailleurs si tu as envie d'un troc de trois livres jap (le5 le 137, je crois, c'est un pochée et celui que vendait la droguerie l'an dernier) contre un sac comme tu as montré le 26 janvier, je suis plus que dispo...hum hum, culottée la fille!)